Commentaires: 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.

de mai à juin 2013

le 5 mai 2013, 16-23h 

 

Contractions...puissantes, intenses, longues...1, 2, 3...elles s'enchainent...pas de répit...je souffle, gémit, tente de gérer...

Quelques heures plus tard...j'ai mal, je crie, je pousse...

Et je plonge mon regard dans celui de ma fille...dans mes bras, j'embrasse mon troisième trésor, et je pleure et je souris...

Chéri est là, soutenant, heureux...puis les grands frères, fiers.

Nous sommes 5, avec cette étrange impression d'être enfin au complet...

 

 

30 mai 2013


Mon Choubaby a 25 jours...25 jours et des heures de tendresse, de joie, de bisous à lui en abîmer les joues, mais aussi des heures de questionnements, de déambulations, de chansons, de fatigue...et Choubaby se calme et s'endort dans le bruit, avec les frères qui jouent et qui crient, avec la télé qui blablatte, avec maman qui passe l'aspi à côté d'elle, ou papa qui mixe sa musique de boum boum !

Et Choubaby a le regard qui s'illumine quand elle est dans son bain mais aussi et surtout quand ses frères lui parlent et lui racontent des bêtises, quand bien même leur délicatesse serait toute relative.

 

Et le matin avant l'école, c'est la course, et les garçons trainent, et Choubaby a faim, et maman rouspète...et puis dans la journée, parfois, Choubaby réapprend à maman a faire tout un tas de choses à un seule main : laver la salade, faire le ménage, mettre une machine de linge, préparer le repas, tapoter sur l'ordi...et pendant ce temps Choubaby se laisse bercer et balloter, au chaud dans mes bras (ou plutôt dans mon bras), calme.

Et puis bébé est le troisième, même si rien n'est simple, tout est évidence : moins d'angoisse, moins de stress, plus de confiance.

 

Alors même si la maison est un peu en bazar (mais pas trop), et pas toujours nickel (mais souvent), même si les nuits sont bien trop courtes, même si on ne peux plus aller au ciné (allaitement !), même si les garçons sont parfois surexités, même s'ils font bien trop de bruits ou se disputent, même si la maison est trop petite, même si la fin de mois est plus rude, même si je me plainds parfois de ne faire que du ménage, de la bouffe et du linge...rien que pour leur sourire, l'odeur de leur peau, les câlins, leurs bétises, leur créativité...rien que pour tout cet amour...je referais tout pareil sans hésiter...

Happy !