Commentaires: 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.

Que va faire /apprendre Minisun                     à l'école maternelle ?

L'école n'est obligatoire en France qu'à partir de 6 ans, et jusqu'à 16 ans. Cependant la plupart des enfants y sont inscrits l'année de leur 3 ans, voire dès 2 ans et demi, le gouvernement incitant par ailleurs à la scolarisation des touts petits.

La maternelle fait partie du cycle 1 et bien que nombre de parents pensent cette inscription comme naturelle à 3 ans, peu savent vraiment ce que l'enfant y apprend. 

Du moins la maternelle apparait comme un lieu de socialisation certes mais surtout un lieu de jeu, où finalement les enfants n'apprendraient rien de particulier : ils jouent, ils font des dessins, des puzzles, de la peinture, la sieste, écoutent des histoires et chantent. Bref, rien de particulier si ce n'est ce qu'ils faisaient déjà à la maison, chez l'assistante maternelle ou à la crèche. 

 

Pourtant l'accueil des enfants en cycle 1 (apprentissages premiers) est bien soumis à un programme (nouveau depuis 2015), à des objectifs .

C'est ce que je vais expliquer ici mais sans débat sur le bien fondé de ceux-ci ou la compétence du professeur en matière de jeunes enfants

(cela mériterait bien un autre article ! hum hum !)

Image issu du dessin animé TCHOUPI
Image issu du dessin animé TCHOUPI

La maternelle a pour mission de donner envie à Minisun d'aller à l'école, lui donner l'envie d'apprendre, développer sa confiance et épanouir sa personnalité.

 

LES 5 DOMAINES D'APPRENTISSAGES

DU CYCLE 1 

 

1 / MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS

 

A l'oral : 

= entrer en communication : encouragement à prendre la parole, aide à l'expression, questionnement, reformulation

= comprendre et apprendre : activité de tri avec objets et images, justification, enrichissement du vocabulaire, faire des liens entre les activités et le vécu personnel

= échanger et réfléchir avec les autres : discussion autour d'un livre, d'un spectacle, d'un conflit, des vacances...

= découvrir les sons de la langue française : formulettes, comptines, chansons, exercices autour des rimes et des syllabes, repérage de sons dans les mots.

= éveil à d'autres langues : à travers des comptines. Si un enfant de la classe parle une autre langue, c'est l'occasion de la découvrir, sans pour autant l'apprendre.

A l'écrit : 

= écouter et comprendre : l'enseignant lit des livres, des poèmes, des documentaires avec un vocabulaire de plus en plus complexe, et amène les enfants enfants à comprendre ce qui est entendu à voix haute.

= découvrir le rôle de l'écrit : les mots ne sont pas comme les dessins et apportent une information, dictée à l'adulte, sens des mots et ordre

= découvrir le principe alphabétique : relation entre les lettres et les sons

= commencer à écrire seul : le graphisme (faire des boucles, des traits horizontaux et verticaux, des vagues, des ponts...) permet d'apprendre à l'enfant à maitriser son geste, à l'affiner ainsi qu'à tenir un stylo. Reconnaissance des lettres du prénom et entrainement à tracer ces lettres sur divers supports et avec divers outils (pâte à modeler, tracé du doigt dans le sable, crayons, découpage, collage...). En PS l'enfant reconnait son prénom, en MS il commence à tracer les lettres de celui-ci et sait l'écrire en fin de GS (parfois avant) sans modèle. En GS l'enfant s'entraine à écrire des mots avec ses connaissances des lettres des sons et syllabes. Sans en apprendre l'orthographe, l'enseignant lui montre tout de même la bonne. 

 

Les attendus de fin de maternelle : 

  • communiquer, s'exprimer avec un langage correct, reformuler, raconter, décrire, expliquer, questionner, discuter un point de vue, réciter des poésies, comprendre un texte entendu, manipuler les syllabes et discriminer les sons. 
  • redire les mots d'une phrase après lecture de l'adulte, participer verbalement à la production d'un écrit, reconnaissance des lettres de l'alphabet dans les 3 écritures (cursive, minuscule et capitale), copier des mots avec un clavier, écrire son prénom en cursive sans modèle, écrire un mot en utilisant des groupes de lettres connus.

,2 / AGIR S'EXPRIMER COMPRENDRE A TRAVERS LES ACTIVITES PHYSIQUES

 

Les enjeux : le besoin de mouvement, la socialisation, la coopération, le respect des règles, le gout de l'effort, le plaisir des expériences corporelles, le langage 

= agir dans l'espace et sur les objets : Courir, sauter, lancer, avec des matériels et objets variés, coordination des gestes.

= adapter ses équilibres et déplacements : enchainer des actions selon des obstacles, ajuster sa trajectoire, se déplacer dans des environnements variés, orientation et repères dans l'espace. 

= activités physiques artistiques : activités d'expression et de création (mimes, théâtre, cirque, danse...) dans lesquelles le corps est en mouvement; des petits matériels pouvant être à disposition des enfants comme des foulards, des rubans, des déguisements, des ballons de baudruches, des plumes...

= jeux collectifs : collaboration et contrôle des émotions, respect d'une consigne, d'un espace délimité, jouer différents rôles (arbitres, spectateurs, joueurs, responsables...)

 

Les attendus de fin de maternelle :

  • courir, sauter, lancer (façons, espaces et matériels variés)
  • ajuster et enchainer actions et déplacements selon des obstacles 
  • construire une suite d'actions avec des partenaires, avec ou sans support musical
  • coordonner ses gestes et déplacements avec ceux des autres, coopérer
  • exercer des rôles différents, élaborer des stratégies pour atteindre un but

3 / AGIR, S'EXPRIMER, COMPRENDRE A TRAVERS LES ACTIVITES ARTISTIQUES

 

Les enjeux : construction d'une première culture artistique, à travers les arts visuels (peinture, dessin, cinéma...), les arts du son et les arts du spectacle (sorties culturelles, expression des émotions, imagination, enrichissement du vocabulaire)

= pratique des arts visuels : avec du matériel, des supports, matières et techniques variés, développement du sens de l'observation, enrichissement du langage, plaisir de faire et d'agir sur les choses, reproduction d'un modèle, sens critique

= musique et chant : maitrise de sa voix, apprendre à s'écouter les uns les autres, première culture musicale, découverte des instruments, création de sons

= spectacle vivant : faire vivre aux enfants différentes expériences, organisation de déplacements et actions en groupe, développement de la confiance en soi

 

Les attendus de fin de maternelle : 

  • mémorisation de comptines, les interpréter de façon expressive
  • jouer avec sa voix (nuance, intensité, hauteur...)
  • reproduire corporellement ou avec des instruments des rythmes simples
  • décrire une image, une oeuvre musicale, exprimer son ressenti
  • choisir différents outils selon une consigne ou un projet
  • réaliser une composition personnelle en reproduisant des graphismes et en créer de nouveaux; réaliser une création seul ou en groupe en combinant les matériaux et techniques
image sur lesclefsdelecole.com
image sur lesclefsdelecole.com

4/ CONSTRUIRE LES PREMIERS OUTILS POUR STRUCTURER SA PENSEE 

 

Les enjeux : développement de la réflexion et du sens logique, première approche des nombres, des formes et des grandeurs

= découvrir les nombres : expression d'une quantité ou désignation d'un rang, manipuler les nombres, les décomposer, réciter la comptine numérique, écriture et lecture des chiffres

= explorer les formes et grandeurs : comparaison et classement d'objets, triage des solides, manipulation et reconnaissance des assemblages (puzzles, tangram...), comparaison de longueurs, masses et contenances, réalisation de suites logiques (algorithmes)

 

Les attendus de fin de maternelle : 

  • comparer des collections d'objets avec procédures numériques ou non et réaliser une collection dont le cardinal est donné; utiliser le dénombrement
  • utiliser le nombre pour désigner la position d'un objet et pour comparer
  • utiliser des symboles verbaux ou écrits pour communiquer des informations sur une quantité
  • avoir compris que le cardinal ne change pas s'il y a modification de la disposition spatiale, que le nombre suivant s'obtient en ajoutant un au nombre précédant
  • quantifier des collections jusqu'à 10 (composition, décomposition, manipulation)
  • dire les nombres jusqu'à 30 et lire les nombres écrits jusqu'à 10
  • classer des objets selon différentes caractéristiques et nommer quelques formes planes (carré, cercle, triangle, rectangle) et des solides (cube, pyramide, boule, cylindre)
  • ranger des objets selon un critère de longueur, masse ou contenance
  • reproduire un assemblage à partir d'un modèle
  • identifier le principe d'organisation d'un algorithme
image sur lesclefsdelecole.com
image sur lesclefsdelecole.com

5 / EXPLORER LE MONDE

 

Les enjeux : écho à la curiosité naturelle, exploration des objets, matières et animaux, observation et description, première approche du monde animal et végétal, sensibilisation à l'importance de la nature. 

= se repérer dans le temps et espace : repères simples liés à la vie quotidienne et aux espaces entourant les enfants (rythme de la journée, la nuit, les jours sans école, la semaine, les mois ...), régularité des activités et construction d'outils pour prendre conscience du temps qui passe, remettre des histoires dans le bon ordre, plan de la classe, reproduction de parcours, orientation

= explorer le monde du vivant, des objets et de la matière : observation de la vie des plantes, des animaux et des hommes, classement des êtres vivants selon différents critères, identification des parties du corps humain et des fonctions, importance de prendre soin de son corps, les 5 sens, transformation de la matière, exploration de certaines propriétés, première familiarisation avec le monde de la technologie, fabrication d'objet (manipulation, observation, questionnement

= utiliser des outils numériques : entrainement de façon ludique à certains apprentissages comme la reconnaissance des lettres, l'écriture de mots à l'aide d'un modèle et du clavier, se repérer dans un quadrillage. 

 

Les attendus de fin de maternelle : 

  • situer des évènements les uns par rapport aux autres, ordonner une suite d'images ou d'un récit
  • utiliser des marqueurs temporels et des marqueurs spatiaux adaptés, situer des objets par rapport à soi, entre eux et aux autres
  • réaliser un trajet dans un environnement connu à partir de sa représentation
  • reconnaitre les principales étapes du développement des animaux et des plantes et connaitre leurs besoins essentiels
  • nommer et situer les différentes parties du corps humain, connaitre et mettre en oeuvre quelques règles d'hygiène corporelle et de vie saine
  • choisir des outils et matériaux adaptés à une situation, réaliser des constructions simples
  • utiliser des objets numériques
  • prendre en compte les risques de l'environnent familier (comportements dangereux, produits toxiques...)

Le programme s'axe autour de 3 spécificités

(tout cela dans l'idéal bien sûr) :

  • L'école maternelle s'adapte aux jeunes enfants :

= accompagnement des changements vécus par l'enfant : importance de la parole de l'enseignant qui annonce et cadre les différents temps de la journée, passerelle avec la crèche si possible, aide de l'ATSEM,  communication avec les familles.

= rythme et développement : L'enseignant s'adapte à chacun selon le degré de maturité et de langage. L'espace classe est aussi adapté aux jeunes enfants avec des repères clairs (souvent imagés/code couleur), adaptés à leurs besoins de mobilité et à leur sécurité, et permet de développer leur autonomie. Les temps des activités et de repos varient selon le moment de la journée et sont en adéquation avec les capacités de concentration des jeunes enfants.

= évaluation positive : il n'y a pas de note mais l'enseignant doit évaluer les apprentissages et progrès des enfants. Pour suivre la progression de chacun, il fait des observations et garde des traces de productions et des photos. Il s'agit aussi de montrer à l'élève ses progrès, comme par exemple un bonhomme dessiné à différents moments de l'année. 

  • Conditions d'apprentissages en lien avec le jeune âge des enfants

= apprendre en jouant : Différents types de jeux sont proposés avec chacun leurs objectifs pédagogiques : essai/erreur et compréhension de la relation de cause à effet, imaginaire, langage, réflexion, sens pratique, respect des règles, sens de l'observation, motricité... Les jeux symboliques, de construction, de manipulation, de société ou collectifs, avec l'accompagnement de l'enseignant, permettent également une prise de conscience progressive de ce que l'enfant apprend sans s'en rendre compte. 

= apprendre en résolvant des problèmes : il est essentiel que les enfants s'interrogent et réfléchissent. Il s'agit de les questionner sur des situations et des objets simples et des les amener à trouver des solutions et à comprendre des fonctionnements (réflexion, créativité, logique, observation...)

= apprendre en s'exerçant : la répétition d'une activité est importante pour assimiler et consolider l'apprentissage. A l'école un même apprentissage est vu et revu à plusieurs reprises avec des modalités didactiques différentes.

= apprendre en se remémorant : un jeune enfant retient plus facilement ce qu'il a vécu avec son corps. Les différents sens et les émotions jouent alors un grand rôle dans cette mémoire. Par exemple pour apprendre une lettre il ne s'agit pas seulement de la voir écrite ou d'essayer de l'écrire mais aussi de la toucher (représentée en tissu ou en relief), de la modeler, de la recréer à plusieurs avec le corps...

  • Apprendre ensemble et à vivre ensemble

= comprendre le rôle de l'école : règles, fonction des espaces, noms et métiers des adultes, son rôle d'élève, prise de conscience que les différentes activités proposées lui servent à apprendre. 

= construire sa personnalité au sein d'un groupe : partager les jeux, attendre son tour, s'exprimer, questionner, donner son avis, se faire des amis, respect des autres et du matériel, être aidé et écouté, suivre le rythme collectif, règle de base de la vie en société (politesse, égalité, entraide...).

SOURCES :