Commentaires: 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.

Du couple d'amoureux au couple parental

Pour former un couple, il est entendu la nécessité d’être deux ; or cela n’est pas suffisant à la condition du couple. Encore faut-il que chacun reconnaisse ce tiers qu’est le couple au sein de leur binôme. Je m’explique : Chaque personne a une individualité et une existence propre (avant et en dehors du couple), mais possède également une sorte d’identité complémentaire découlant du partage, des sentiments, et de l’imprégnation physique et psychique de l’autre    

== toi, moi et notre couple.

Devenir parent, où le passage de couple conjugal à couple parental :


Avant 1950, primaient le respect et la stabilité de l’institution familiale sur la qualité des relations et des sentiments entre les époux ; l’enfant était alors la finalité du mariage. Dans les années 60, apparait le terme « parenthood » (parentalité/ terme de T. Benedek psychanalyste américaine) : être parent semble ne plus être une évidence et implique alors une transformation du couple et une maturation des partenaires. De ce fait les normes parentales peuvent être en tension avec les normes conjugales ; d’autant plus qu’aujourd’hui, la qualité des relations et la satisfaction des besoins psychologiques de chacun sont davantage valorisées que la pérennité du groupe famille. La famille est davantage une valeur qu’une institution, et la référence de celle-ci est plutôt le moi : le “nous” dépend du “je” (F. de Singly, sociologue).

Au niveau administratif, la naissance d’un enfant suffit à faire basculer de couple à parents. Or au niveau psychique, pour chacun des partenaires, le raccourci est bien moins évident, et bien plus complexe. Il y aurait 3 niveaux de passage (Eric PIRIOU, psychologue. 2006) :

Le désir d’être parent : désir d’accomplissement personnel dans la fonction de père ou de mère

L'engagement décentré : engagement dans l'éducation de l’enfant, de façon décentrée par rapport à soi et par rapport à son couple. Agir et penser dans l'intérêt de l'enfant, (et plus seulement dans le sien), mais prendre aussi le risque du conflit conjugal quand les initiatives parentales s'opposent.

Le détachement évolutif : équilibre entre la nécessité de l’attachement pour la sécurité affective et la maturation de l'enfant, et le détachement pour le laisser grandir. Celui-ci évoluera selon l'âge de l'enfant, sa sensibilité, son entourage familial et social (réajustement permanent des liens).

Les étapes d’évolution au sein du couple de parents :

Anticiper : échanger (au préalable puis régulièrement) sur les différences individuelles qui conduiront à la construction de représentations communes des choix éducatifs (repères communs). Cependant ces représentations peuvent tout à fait subir des variations, selon le vécu du quotidien.

Accompagner : ajustement au quotidien des réponses éducatives, et réinvention des repères communs en rapport avec la personnalité de chacun des enfants, mais aussi avec l’évolution de chaque parent.

S’entraider : le quotidien peut être épuisant dans le sens où il faut le plus souvent faire face et aux responsabilités professionnelles et à son engagement de couple et à son être parent, et ce avec des enfants qui semblent inépuisables ! Pour assurer une présence et un discours stables et cohérents auprès de l’enfant, père et mère doivent se passer le relais régulièrement et se soutenir mutuellement.

Se ressourcer : renoncer à son couple conjugal au profit de l’être parent signerait certainement la fin du couple, ou du moins de l’amour qui l’a porté avant l’arrivée de bébé. Il est fort probable que ceci ne soit pas dans le projet du couple mais il est alors essentiel de s’accorder du temps, en amoureux ; et tout aussi essentiel de se sentir aimé et désiré par son partenaire.

site Reaap93
site Reaap93

Pour conclure : Si l’on considère que l’enfant fait la famille, il peut aussi être considéré comme un facteur de risque pour le couple : son arrivée est souvent déstabilisante (beaucoup fort heureusement possèdent les ressources nécessaires au bon rééquilibre), et son développement peut également solliciter les parents au-delà de leur énergie psychique. L’évolution de la famille, la mutation de la société, la multiplication des informations et des injonctions, les relations conjugales rendent parfois difficile l’exercice de la parentalité.

Pour cette raison, il a été créé sous l’impulsion de La Conférence de la famille (1998) les REAAP : réseau d’écoute, d’appui et d’accompagnement des parents, qui ont pour objectifs la mise en œuvre d’actions « visant à conforter, à travers le dialogue et l’échange, les compétences des parents et la mise en valeur de leurs capacités dans le respect et le soutien ».

Info ici : http://www.social-sante.gouv.fr/espaces,770/famille,774/dossiers,725/soutien-a-la-parentalite,1794/dispositifs-et-mesures-pour,1792/reseaux-d-ecoute-d-appui-et-d,6826.html

Aussi, depuis quelques années, l’on voit émerger de nombreux ateliers, des conférences, des lieux ressources, des articles de magazines, des débats télévisés, des livres sur l’accompagnement à la fonction parentale...Sans en faire une surconsommation certains supports peuvent être d'un soutien utile pour gérer et comprendre l'angoisse de devenir parent, la difficulté de la transformation du couple mais aussi pour valoriser ses compétences en tant que parent. 

Sources et écrits pour aller plus loin :

  • Jacques Marquet, « Couple parental – couple conjugal, multiparenté – multiparentalité », Recherches sociologiques et anthropologiques [En ligne], 41-2 | 2010,mis en ligne le 09 février 2011, URL : http://rsa.revues.org/244
  • Anne Verjus et Marine Boisson « Le parent et le couple au risque de la parentalité », Informations sociales 2/2005 (n° 122), p. 130-135.

          URL : www.cairn.info/revue-informations-sociales-2005-2-page-130.htm.

  • Claude Martin, La parentalité en questions. Rapport pour le Haut conseil de la population et de la famille. avril 2003

   URL :http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-           publics/034000552/0000.pdf

  • Atelier d'Eric Piriou, Couple parental/couple conjugal, octobre 2006

  URL : http://www.reseau-parental50.net/comptes-rendus/reaap2006_eric-piriou.htm